dimanche 23 avril 2017

Stardew Valley et le capitalisme

Stardew Valley. Développé par ConcernedApe et édité par ChuckleFish

J'ai tristement constaté une chose sur ma façon de jouer a Stardew Valley. Alors que le jeu se veut une ode au retour a la terre, a la joie de vivre en lieu rural, ma façon de jouer se tourne vers l'accumulation d'argent. Celui de produire le plus possible, de faire le meilleur rendement, d'avoir le plus d'argent le plus vite !

Je me suis donc demandé, est ce que le jeu incite a cela ou est ce que le problème viens réellement de moi ?

Dans Stardew Valley, le jeu commence sur votre personnage dans un bureau de l'entreprise agro-alimentaire Joja. Vous voyez votre personnage au milieu d'autres travaillant dans un bureau. Il décide de venir dans un terrain que son grand père a légué et tout plaquer. A partir de rien, notre personnage développera sa ferme, construisant ses potagers, ses étables et poulaillers. Coupant du bois, creusant la pierre, allant arroser ses plantes et nourrir ses animaux.

Dans ce village, il y a également a coté une superette Joja. L’intérieur du bâtiment contraste avec notre ferme. Bleu et blanc, froid, artificielle, la ou notre ferme est verte et jaune, remplie de vie et grande.
Il y a le message très traditionaliste mais aussi humble de la joie de savoir ce qu'il y a dans notre assiette... Mais on n'a pas besoin de manger dans le jeu ! Les plats ne servent qu'a augmenter une barre de santé et d’énergie. Cette dernière s'épuise seulement si vous faite une activité physique comme arroser les plantes, couper du bois ou miner (Elle ne s'épuise pas en cueillant les plantes ou en donnant a manger aux animaux !)

On se rend compte que l'histoire de notre personnage dans Stardew Valley peut être très proche du Self made man ! Construire une puissante et prospère entreprise a partir de rien avec la seule force de ses bras !
Pour vendre ses articles, il faut tout déposer dans une boite a coté de sa maison. On commence par un potager, puis deux, puis on achète des arroseurs automatiques car on a débloqués leur recette a force de travailler. Puis on prends des animaux, on améliore les étables pour en avoir plus et ensuite avoir un distributeur automatique de nourriture. Et on continue, on améliore notre maison, encore et encore on agrandit notre ferme, on achète des meubles, on vend des produits...

Jusqu'au moment ou... Quand vous voulez faire une pause, tout le temps ou vous ne cueillez pas vos graines de café pour en faire du café est de l'argent perdu ! C'est mon cas ! Je me retrouve emprisonné a courir entre les tonneaux a faire le café et les plantations que j'ai faites ! Tout cela pour quoi ? Gagner de l'argent ! Et cet argent, que vais je en faire ? Je ne sais pas je trouverais...


C'est tellement triste pour un jeu qui se veut oisif, déconnecté de la réalité, cherchant a détendre... Et je suis poussé en partie par ça a cause des mécaniques de jeu. La progression. Qu'elle soit financière ou non, il y a des progressions a faire partout. Remplir notre skill en bûcheron ou en ferme, aller au plus profond de la mine en trouvant des pierres de plus en plus précieuses. Débloquer de plus en plus de choses. Il y a même un succès Steam pour finir la borne d'arcade dans le bar, et un autre pour trouver toute les recettes de cuisines !

Et pourtant, je sens aussi que le problème vient de moi... Le jeu peut pousser a l'oisiveté. Comment ? Le temps. Il parait passer très vite quand on fait une activité et très lentement quand on ne sait pas quoi faire ! Mais aussi le temps ou chaque saisons demande un renouveau. Je perdrais mon café cet automne. Bien qu'il me reste des grains, je vais devoir faire quelque chose de ce terrain de plantation... D'autres plantations ? Ou le réduire pour faire la place a une autre étable et élever des cochons ? Mais si je fais ça, j'aurais besoin d'argent pour construire l'étable et acheter les cochons !

D'autres choses comme les événements dans le village et les relations avec ses habitants nous détournent de notre travail, et c'est bien la le but du jeu ! Lire les textes des personnages, tomber par hasard sur des événements scriptés. On peut même fonder une famille !

Il y a aussi la pèche ! Je n'aime pas pécher dans ce jeu qui demande de travailler ! Parce qu'on ne fait qu'attendre devant notre écran qu'un poisson mord a l'hameçon ! C'est ennuyeux. Alors qu'a la place je peux aller dans les mines et chercher des métaux ! Pas pour les vendre (quoique) mais ça peut toujours être utile !

Bilan, selon ou vous vous penchez dans ce jeu, il vous offre ce que vous attendez de lui. C'est valable pour Stardew Valley, mais ça l'est tout autant pour Minecraft, Harvest Moon ou même World of Warcraft ou certain-es personnes ne font que vendre et acheter a l'hotel de vente !

Mais comment empêcher ça dans un jeu ? Un jeu, c'est soit de la progression, soit de la protection de "bien" Ça peut aussi être les deux ! L'un penche vers un background joyeux avec toujours une lueur d'espoir, l'autre au contraire a du désenchantement.

Exemple de jeu a progression ?  La marelle, le shifumi, les mikados, Ca se passe lors de lutte entre éléments, d’ascensions vers une destination ou de règlement de situation ou laisser comme tel créer le désordre !
Exemple de jeu a protection ? Les échecs ! Le jeu se déroule dans une bataille, la situation est tragique ! Vous devez a tout prix protéger vos pièces et même faire des sacrifices ! Vous n'avez pas de renforts a l'exception de pions que vous arriverez a mettre de l'autre coté du plateau pour les changer !
La bataille naval aussi est un jeu de protection.

Comme vous le voyez la progression est perçue comme positive et la protection comme un drame a affronter... Stardew Valley ne gagnerait pas a devenir un jeu ou l'on doit protéger sa ferme du méchant Joja.

Pourtant, nous parlons la de capitalisme, mais jamais du coté de ceux qui le subissent... Ceux vivant a coté du capitalisme ne se détendent pas.

Moi ? Je vais attendre l'automne que mes plant de café fanent et me libèrent !